Mono no aware / 物の哀れ (Pan)

 

Nouvelle compilation ambient sur Pan avec sa grosse artillerie arty (Mono no aware est un concept esthétique et spirituel japonais pouvant être traduit comme « l’empathie envers les choses » ou « la sensibilité pour l’éphémère ») et son climax cinématique et sensible signé Yves Tumor. Autrement dit un disque de ramasse pour le dimanche matin et une collection de tracks pour amateurs de THC. On repeat.

Jean Marie Massou : Sodorome

 

Tel un personnage de roman d’Antoine Volodine coincé dans un catalogue d’art brut, Jean Marie Massou chante ses complaintes à genoux, au-dessus de la citerne enfouie derrière sa maison. Quand il a terminé de creuser des kilomètres de galeries et de tranchées, Jean Marie consigne sa logorrhée et son insouciance sur des magnétos. C’est certainement ce que vous écouterez de plus ******** depuis longtemps.

Jan Van Den Broeke : 11000 Dreams

 

Tu commençais à faire le malin avec ton disque brésilien de chez Music From Memory et ta compile 80’s Oz Waves (Efficient Space), c’est bien sympa mais si tu veux vraiment faire le mariole avec tes amis à lunettes, tu dois tout miser sur Stroom en criant que c’est l’avenir et que leur disque de Jan Van Den Broeke est une tuerie « très Sundae tu vois ». De là à parler d’introvert wave, on n’ira pas jusque là mais on voit bien oui.

Tzusing : 東方不敗 (LIES092)

KT.eps

 

Avec 東方不敗 (L’Est invincible apparemment) Tzusing rend hommage à Jin Yong, auteur de romans de cape et d’épée à base de sacrifices, de demi-dieux et de glaives célestes. On songe aux steppes de l’Asie Centrale en flammes, à Tolouse Low Trax parti en croisade vêtu d’une peau de bête, au hip-hop primitif-du-futur d’une meute de DJs vénusiens. C’est dire si c’est parfait.