Vazz : Submerged Vessels And Other Stories (Stroom)

 

En suivant le label Stroom depuis ses débuts, on peut une fois encore constater que les belges ont une longueur d’avance. Depuis l’anthologie d’Alain Neffe (Bene Gesserit, Human Flesh…) la structure menée par Ziggy Devriendt enchaine avec joie et sans calculs les sorties les plus avisées du game. Quand le music-business cherche à tout prix à vous faire rentrer dans des tiroirs (gare à vous, si vous essayez d’en sortir), Stroom ouvre les fenêtres et balance au monde depuis un an son armada de bricoleurs sensibles l’air de rien, avec des machins pas possibles et passionnants. Comme ce tout nouveau Vazz de Glasgow, groupe pop ethereal oublié, au charme évident. Le khôl et la mèche dans les yeux n’est pas obligatoire.

Bill Converse : The Shape Of Things To Come

 

Énorme trip en slow-motion sous une averse acid, le second album de Bill Converse pour Dark Entries se danse volontiers à l’horizontal. Un truc bizarre où l’on se perd allégrement dans la raverie, grâce à ces strates qui résonnent comme un hommage franc du collier aux pionniers. Un disque improbable où les kicks tombent à côté quand les nappes se font sublimes : peut-être le LP techno qu’on écoute le plus cet été.