Catégorie: Cinéma

Bruce Langhorne : The Hired Hand

a2675673917_10

 

L’institut de sondage IPSOS est formel, 99% des barbus à bonnet du 11è arrondissement ont kiffé leur race avec la compilation Sky Girl signée Julien Dechery & DJ Sundae. Du coup on s’enfile la B.O du film de Peter Fonda qui est canon, puis on enchaine avec deux trois trucs tout autant canon, du genre Return of the Crocodile d’African Head Charge, l’album d’Yves Tumor sur Pan ou encore le Rainforest Spiritual Enslavement chez Hospital… Profitons de l’hibernation pour redécouvrir les disques oubliés de l’année, faire des bisous et manger toujours plus de fromages persillés.

Quand je serai grand j’aurai un crédit revolving comme Papa

 

Quand je serai grand j’aurai un crédit revolving comme Papa, et des anti-dépresseurs comme Maman. C’est tellement sympa de travailler dans la culture en 2016 qu’on a tous envie de vendre du pain à Tarnac ou faire de la poterie. Bon courage.

Eine Deutsche Jugend

uja_poster_0

 

Vu que le monde se porte de mieux en mieux, qu’une chemise déchirée émeut le grand Capital au plus au point, on ira voir ce documentaire la semaine prochaine pour oublier un peu tout ce bonheur quotidien qui nous inonde jusqu’à l’écœurement.

PS: A noter au passage le bel artwork de Check Morris – graphiste pour Antinote, I’m A Cliché, etc.

Grover Lewis : Le Cinéma Infiltré

102036305_o

 

– Mais Mitchum est génial, hasarde Portnoy avec optimisme. Je continue à dire qu’Eddie Coyle sera son Zorba, je le pense vraiment. »

Boyle baille, s’étire, puis se tapote le ventre avec satisfaction : « Ouais, t’as peut-être raison. J’aime vraiment Mitchum. C’est incroyable comme ce gars est cinétique. C’est une question de tolérance, d’énergie, ce genre de trucs – il est pas vraiment humain, en fait.

– La quintessence du mâle, médite Jordan.

– Ouais, c’est ça. Les nanas et l’alcool – je comprends pas comment il garde le rythme. C’est un type incroyable, dans plein de domaines. Un jour, on discutait lui et moi, et il m’a expliqué comment mordre le nez de quelqu’un. Comment, si on arrache le nez de quelqu’un en le mordant, il saignera tellement qu’il mourra étouffé dans son propre sang. Je lui ai demandé s’il fallait mordre fort. Il m’a répondu non, juste comme ça – Boyle mime une morsure sauvage – et voilà, terminé. Apparemment c’est un type d’homicide très courant chez certains peuples primitifs. Depuis ce temps-là, je fais toujours lé-gère-ment attention quand je ne suis pas loin de Mitchum. J’aimerais pas que ça le prenne de mordre d’un coup.

– Mitchum provoque des relations sexuelles incroyable chez les femmes, dit Jordan en repoussant son assiette. Y’a qu’à le voir dans un restaurant ou quoi. Il est crade, mais voilà, ça pose pas de problème.

– Vic Ramos, le directeur de casting, prétend que Mitchum a sept couilles, comme une grappe de raisins », pouffe Portnoy.

(…)

Double Magazine #28

28__cover_01zoe

On est assez fier de contribuer au numéro vingt-huit de Double Magazine. Un magazine indépendant qui fait un boulot inimaginable aujourd’hui, à savoir être exigeant et intéressant. Qui d’autre pour traiter d’architecture sous LSD, de Rexy et de Whit Stillman ?! Rencontres avec Clara 3000, le duo Il Est Vilaine, ou encore Lewis et l’accoutumance aux rééditions de vinyles… En kiosque.