Bill Converse : The Shape Of Things To Come

 

Énorme trip en slow-motion sous une averse acid, le second album de Bill Converse pour Dark Entries se danse volontiers à l’horizontal. Un truc bizarre où l’on se perd allégrement dans la raverie, grâce à ces strates qui résonnent comme un hommage franc du collier aux pionniers. Un disque improbable où les kicks tombent à côté quand les nappes se font sublimes : peut-être le LP techno qu’on écoute le plus cet été.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s