Demdike Stare : Wonderland

demdikecover-11-17-2016

 

Résidus de dancehall, exotica, nappes ambient et déchets 90’s passés au shaker Modern Love : le dernier disque de Demdike Stare revigore les sens avec la fraicheur bienvenue des mecs qui encore l’envie d’avoir envie. Un vent frais qui soufflera aussi sur les Gravats à Asnières vendredi prochain, entre Black Zone Myth Chant, Don’t DJ et Sean Canty (solo) donc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s