Nina Harker EP (Le Syndicat des Scorpions)

a1954568713_10

 

Non loin du duo Heimat, la grande joie de l’année c’est aussi ce EP signé Nina Harker. Nom de label parfait, instrumentaux fauchés, hantés, voix féminine perchée, on a succombé. Ça ne tient à rien l’inspiration, un barrissement d’éléphant peut être la cerise sur le gâteau d’un tube qui s’ignore (Idaho Sief), ou un riff de guitare (Crepuscùlo) qui vous propulse dans les rues de Barcelone avec collants fluos et robots SM aux basques. A la rédac’ on adore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s