Braque : Panique (Celluloïd)

115917806

 

Celluloïd dans toute sa splendeur 80’s : derrière les grimaces se nichaient des petits cœurs sensibles qui rêvaient de pécho Sophie Duez à la fin des cours… Saxo braguette et amour synthétique, merci Simon Says pour la découverte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s