Quand je serai grand j’aurai un crédit revolving comme Papa

 

Quand je serai grand j’aurai un crédit revolving comme Papa, et des anti-dépresseurs comme Maman. C’est tellement sympa de travailler dans la culture en 2016 qu’on a tous envie de vendre du pain à Tarnac ou faire de la poterie. Bon courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s