Frigyes Karinthy : Je dénonce l’humanité

karinthy

« Entre huit heures du matin et huit heures du matin le lendemain il est interdit d’utiliser le téléphone ; les communications officielles devront être autorisées par la direction de la Poste, à condition que les deux parties qui souhaitent s’entretenir se présentent ensemble au bureau de poste et attestent qu’elles ont une raison urgente d’entrer en communication l’une avec l’autre. À deux heures et demie de l’après-midi, tout le monde devra débrancher son téléphone. »

 

« Je ne plaisante jamais avec l’humour » disait Frigyes Karinthy. Entre l’arrêt de 13è Note et le café du commerce généralisé voilà une salvatrice lecture, fraichement rééditée chez Viviane Hamy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s