Joan Didion : L’Amérique

didion

… « Quand je trouve enfin Otto, il dit « J’ai un truc chez moi qui va t’exploser la tête », et quand nous arrivons je vois une fillette par terre dans le salon, vêtue d’un caban, en train de lire une bande-dessinée. Elle se passe sans cesse la langue sur les lèvres d’un air concentré, et la seule chose étrange chez elle, c’est qu’elle a du rouge à lèvres blanc. « Cinq ans, dit Otto. Sous acide. »

La petite de cinq ans s’appelle Susan, et elle me dit qu’elle est en grande section de maternelle. Elle vit avec sa mère et d’autres gens, vient d’avoir la rougeolle, veut un vélo pour Noel, et aime tout particulièrement le Coca Cola, les glaces, Marty du groupe Jefferson Airplane, Bob des Grateful Dead et la plage. Elle se rappelle être allée à la plage un jour, il y a longtemps, et aurait aimé avoir pris un seau. Depuis un an maintenant, sa mère lui donne de l’acide et du peyotl. Susan appelle ça se défoncer. » …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s