Clément Meyer : Primitif Moderne

GTCM015-ARTWORK

 

Clément Meyer s’éloigne du tout-venant four to the floor et signe un beau maxi un peu pété et passionnant à base de house de portes qui grincent. C’est drôle la vie, avant la techno c’était les collants fluos, la crête de Green Velvet, alors qu’aujourd’hui on attend l’album funeral doom de Mondkopf, et le tout-Paris se presse au concert de Tropic Of Cancer. Merde qu’est ce que j’ai foutu de mon t-shirt Cabaret Voltaire…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s