Audimat n° 1

audimat__une_revue____l___coute_1450_north_626x417

 

Un an après le coup de cœur quasi-unanime chez les petits branleurs que nous sommes pour le numéro zéro d’Audimat, Guillaume Heuguet et Étienne Menu récidivent. On le savoure doucement et comme son prédécesseur c’est toujours aussi pertinent. Comme disait Jean Marc Morandini hier soir : « c’est un peu France Culture s’invite chez Trax non« ? Oui, c’est pas faux mec, c’est même mieux que ça.

Sommaire mongolo-jouissif (Adorno, Drexciya, Lelo Jimmy Batista, ce genre)  littérature (une nouvelle de Tristan Garcia) maquette impeccable (signée Maximage Société Suisse), Audimat est cet obscur objet du désir contemporain. Un guide de survie critique parfait pour le jeune, déjà disponible dans certaines boutiques et galeries à Paris (le disquaire La Source, Betino, Yvon Lambert, Philippe le libraire, Libralire, Comme un roman, etc.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s