The Andromeda Strain (et sa B.O de Gil Mellé)

 

La peur de l’Autre et de ses UFO, de belles raies sur le côté, des gros boutons sur lesquels on tapote avec la goutte de sueur sur le front, des navettes spatiales en carton psychédélique : voilà entre autres le programme du Mystère Andromède écrit par Michael Crichton, quelques années avant Jurassik Park. Outre toutes ces qualités, voilà un film qui ne peut-être foncièrement mauvais grâce à cette bande bien originale écrite par Gil Mellé et sortie à l’époque dans un format tout aussi psychédélique… N’imaginez pas acquérir le disque tout de suite vous pourriez renflouer la dette de la Grèce en une transaction Paypal.

 

 

 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s